Vous êtes iciRessources»Livre d'Or»France»Christian Neumüller, Chargé de mission relations internationales au Parc national de la Vanoise

Christian Neumüller, Chargé de mission relations internationales au Parc national de la Vanoise

 Je considère qu'en tant qu'individu et en tant que structure, il est toujours plus intéressant de travailler ensemble qu'isolément. Dès mon arrivée au Parc national de la Vanoise en tant que chargé de mission pastoralisme voici une dizaine d'années, j'avais cherché à établir des contacts avec mes homologues, d'abord à l'intérieur des frontières nationales, puis rapidement à l'échelle de l'Arc alpin. ALPARC a donc été dès le départ très précieux pour moi. Le travail que mène cet organisme fédérateur est en effet très important à l'échelle des Alpes.

Situées au cœur de l'Europe, les Alpes forment à la fois un territoire géographique cohérent et sont un modèle réduit de la diversité qui enrichit et complexifie notre continent. Cette diversité se retrouve à la fois dans les microclimats régionaux, les milieux et les espèces, les cultures, les activités économiques et les langues. Les organismes gestionnaires des espaces protégés alpins se trouvaient donc jusqu'à la création d'ALPARC devant ce défi d’œuvrer ensemble par-delà les différences qui pouvaient les séparer et les isoler.

J'ai eu la chance de pouvoir bénéficier du travail fédérateur d'ALPARC au cours des différentes actions collectives qu'il a initié : séminaires thématiques, projets techniques, assemblées générales et rencontres sportives amicales.
Ce travail fédérateur nécessite une équipe avec des compétences très particulières : linguistiques, compréhension des particularités précitées, souplesse et capacité fédératrice de personnes et de structures parfois très différentes.
Paradoxalement, le travail d'animation d'un réseau multinational par ALPARC m'a également rendu service en stimulant les activités de partenariat local avec notre parc voisin et jumelé depuis longue date, le Parco Nazionale Gran Paradiso. L'ouverture de notre champ d'actions et de réflexion vers l'Arc alpin a renforcé le rapprochement de nos deux institutions par des projets enrichis des expériences d'autres espaces protégés transfrontaliers des Alpes.

La poursuite de l'activité d'ALPARC est donc pour moi, tout comme pour le Parc national de la Vanoise, très importante. Ce réseau nous apporte à chacun le témoignage d'une grande diversité d'expériences, la possibilité de conduire des actions que nous n'aurions individuellement pas la capacité à conduire seuls et la reconnaissance d'une grande force collective utile à la fois dans chacun de nos territoires d'actions et pour l'action générale de protection et de valorisation des espaces patrimoniaux alpins.

Christian Neumüller, Chargé de mission relations internationales au Parc national de la Vanoise